Facebook Rss

Retraite à 60 ans : augmentation des cotisations d’assurance vieillesse à partir du 1er novembre 2012

Selon le Gouvernement, le retour de la traite à 60 ans devrait concerner 110.000 personnes dès 2013. Son coût est estimé, pour l’ensemble des régimes de base, à 1,1 milliard d’euros en 2013. Le financement de cette mesure repose notamment sur une augmentation des cotisations d’assurance vieillesse des salariés et des employeurs. Cette hausse sera progressive pour s’élever à 0,5 point d’ici 2016.

Aujourd’hui, le taux de la cotisation d’assurance vieillesse et veuvage est fixé à 16,65 %.

Sur la partie de la cotisation d’assurance vieillesse plafonnée, c’est-à-dire sur la partie du salaire plafonnée au montant du plafond de la Sécurité sociale, la répartition est de :

  • 8,30 % à la charge de l’employeur ;
  • 6,65 % à la charge du salarié.

Pour la cotisation déplafonnée, c’est-à-dire sur la totalité de la rémunération, la répartition est de :

  • 1,6 % à la charge de l’employeur ;
  • 0,1 % à la charge du salarié.

La cotisation d’assurance vieillesse plafonnée va augmenter de 0,5 point sur un peu moins de 4 ans (0,25 point à la charge des salariés et 0,25 point à la charge des employeurs).

Ainsi les cotisations à verser sont déterminées comme suit : 

Sur le salaire limité au plafond de la sécurité sociale :

  • Jusqu’au 31 octobre 2012 : employeur 8,30 %, salarié 6,65 %
  • Du 1er novembre 2012 au 31 décembre 2013 : employeur 8,40 %, salarié  6,75 %
  • Du 1er janvier au 31 décembre 2014 : employeur 8,45 %, salarié 6,80 %
  • Du 1er janvier au 31 décembre 2015 : employeur 8,50 %, salarié 6,85 %
  • A compter du 1er janvier 2016 : employeur 8,55 %, salarié 6,90 %

Sur le salaire déplafonné, les cotisations restent inchangées.

Pensez à vérifier vos logiciels de paie !

 

 

 

Laissez un commentaire

  • Le saviez-vous ?

    Tout salarié peut désormais activer son Compte Personnel de Formation sur le site www.moncompteformation.gouv.fr